P-S : Joyeux Noël (anthologie)

  • Titre : P-S : Joyeux Noël
  • Autrices : Georgia Caldera, Cécile Chomin, Amélie C Astier, Mary Matthews, Fanny André, Angéline Michel, Fanny Gayral
  • Éditeur : J’ai lu
  • Catégorie : nouvelles

Avec l’arrivée du mois de décembre, j’ai toujours envie d’hiberner. De rester au chaud sous le plaid avec mon chat et de lire de bons bouquins. Cet hiver, mon esprit a eu besoin de lâcher prise en m’immergeant dans des histoires cocooning et chaleureuses. Ainsi, je me suis tournée vers l’anthologie P-S : Joyeux Noël écrite par sept autrices qui nous offrent six récits. Voici mon top trois :

De l’autre côté du miroir : mission, talons, flocons de Cécile Chomin

Par le passé, j’avais déjà lu une comédie romantique de Noël de cette écrivaine. Je n’avais pas accroché, car son humour et sa plume n’avaient pas réussi à estomper les clichés du genre. Dans le monde des livres, une mauvaise expérience ne constitue pas une règle générale. Après tout, on peut rester de marbre devant une histoire de son auteur préféré. Ainsi, j’ai commencé la nouvelle de Cécile Chomin, l’esprit serein et sans préjugé ou presque… j’avoue que le mot talon dans le titre me faisait un peu peur, car il fait référence à la mode dont je ne valorise pas les carcans qu’elle impose. Crainte idiote, parce que j’ai adoré ce récit touchant qui aborde un sujet important : l’amour de soi.  

L’essentiel se trouve au fond de nous, quand on finit par accepter le fait que l’on est quelqu’un de bien. 

Mélie aima sa jumelle. Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’entrer en conflit avec Élie, car elle la jalouse pour sa perfection. Sa sœur est l’emblème de la féminité décrite par la société. Alors que Mélie porte des pantalons et des moon boots, Élie est toujours classe avec ses vêtements hors de prix et son maquillage idéal. Envier l’image que l’on perçoit de l’autre est un vilain défaut. Leur grand-mère l’a bien compris. Même morte, elle s’incruste dans leur vie et leur lance via une lettre rédigée sur du papier rose un challenge : les jumelles doivent échanger leur place, vêtements, habitudes et téléphones inclus, et vivre dans les chaussures de sa sœur sans que les autres s’en aperçoivent.

Le style de la nouvelle écrite du point de vue de Mélie est fluide, dynamique et drôle. Ce duel sororal aux punchlines excellentes, porte un très beau message émouvant sur le bonheur et l’acceptation de soi.

Le cercle des Pères Noël disparus de Georgia Caldera

Après une conversation avec son ex, Armance réalise que sa vie est fade. Face aux autres, elle rentre dans le moule et réagit selon leur volonté. Elle n’ose pas être elle-même. Et, c’est encore pire devant sa famille. Lorsqu’elle tombe sur le groupe du Cercle des Pères Noël disparus sur Facebook, elle décide de les rejoindre. Sa rencontre avec Lilas va bouleverser son quotidien.

Si les premières pages du texte me faisaient redouter une simple réconciliation romantique, la suite a vite balayé cette impression à mon grand contentement. L’objectif du cercle est adorable et j’adhère à leurs idées : combattre le Noël consumériste et capitaliste. Mais ce que j’ai encore plus apprécié, ce sont les discussions entre Armance et Lilas qui vont leur permettre de se surpasser.

Deux nouvelles se partagent la troisième place du podium. Je n’ai pas pu les départager et la courbe de mon sentiment d’appréciation a été similaire, mais inversée. Je les décris dans l’ordre d’apparition dans l’anthologie. Je vous explique :

Sapins blancs et moutons noirs de Fanny Gayral

Clara a décidé de briser la coutume ancestrale du réveillon de Noël en famille. Elle a remporté une semaine au ski grâce à un concours et elle compte bien en profiter. Sauf qu’il n’est pas facile de se relaxer lorsque sa famille lui fait passer cet acte comme une haute trahison et la harcèle au téléphone. Tiraillée entre son envie de liberté et sa culpabilité, elle tente tant bien que mal de s’amuser et se refuse à tomber amoureuse du moniteur de ski dont la timidité lui rappelle trop les hommes de sa parenté.

Ce texte intrigue dès le début, car les éléments qui constituent la trame sont révélés progressivement. Cependant, on plonge très vite dans une histoire plutôt banale où Clara découvre les autres gagnants du concours et les propriétaires du chalet où ils logent. Grâce au style simple et fluide, le récit se laisse lire. Je m’attendais à une romance typique et sans grande surprise, jusqu’à ce que l’autrice fasse plutôt appel à un personnage secondaire pour activer la réflexion psychologique de Clara autour du mouton noir, au lieu de mettre en scène uniquement le futur couple. Ainsi, j’ai vraiment aimé la fin même si ça reste prévisible.

Qui veut remplacer le Père Noël ? d’Angeline Michel

Noëlie déteste Noël. C’est pourquoi elle a ouvert son échoppe sur le sable blanc des Îles Grenadines. Pourtant, elle s’envole à l’approche de cette fête pour la Finlande afin d’aider sa mère lors de l’opération de son père. Comme elle aurait dû s’y attendre, ce dernier lui demande de reprendre les rênes de l’entreprise familiale : la fabrique à jouets du Père Noël. Malgré ses réticences, elle accepte et redécouvre d’un nouvel œil ce monde.

La plume légère et empreinte d’humour m’a séduite dès les premières lignes. Toutefois, cette comédie devient au fil des pages une carte postale de la Laponie où tout est beau et blanc, si pure que le Père Noël ne présente aucun défaut et qu’on finit par avoir un étalage de bonnes actions et de perfection, si bien que l’histoire a commencé par me lasser. Elle a un fort côté film de Noël pour ceux et celles qui adorent le genre.

En bref, P-S : Joyeux Noël est une anthologie permettant de lâcher prise et de se détendre sous le pilou lors d’une soirée d’hiver. Certains textes sont dans la lignée des productions sur le thème et d’autres se sont révélées bien plus surprenantes et émouvantes que je ne pensais.  

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s