Friend Request by Laura Marshall

  • Title: Friend Request
  • Novelist: Laura Marshall
  • Publisher: Sphere Edition
  • Categories: Thriller, Mystery

Friend Request puts us on the dangerousness of Facebook. Louise Williams created her own interior design firm. She works at home and raises her 4-year-old son, Henry, alone since she divorced. One day, she received a friend request from Maria Weston who died in 1989. She is invited to attend the School Reunion Class of 1989. Louise wonders who is hiding behind that Facebook’s profile. Could Maria be still alive? The sea never gave back her body after all. Will Louise face the weight of the past that haunts her every day?

This thriller takes off at top speed with the reception and the acceptation of the Friend Request. Nevertheless, the rhythm slows down during the next chapters. Disturbing events happen but we know that the Reunion’ll be the most important moment of the story. The moment when something dark’ll occur. After that, the heroine will be more stressed and frightened. After the episode, I didn’t want to put the book aside. The end made me shivering because of the horror of the revelations.   

The book approaches a lot of concepts. The bullying at school. The desire to sacrifice everything to be a part of the group of popular teens. The power that makes some people feel not responsible of their acts. The effects of our school life on our future. The dangers of Facebook and the voyeurism. The children’s place in his mother’s life.  

Henry is the center of Louise’s universe. She doesn’t see her own force even though she is a single mother and a boss. She doesn’t feel confident and she is puffed up with the perfect idea of the family. In the novel, she draws on her energy and her hidden strength to prevent herself from succumbing to the urges she feels for her ex-husband. I like her evolution, her willpower and her bravery. 

The alternation between 1989 and 2016 immerses us in two eras that are different and have similar points at the same time. We learn Louise’s past and the link between that past and the present appears progressively until the final revelations. The writing of the novelist is simple and fluid.

In short, Friend Request is a novel blending a raw reality and morality. Laura Marshall used the vices of Facebook to offer us a thrilling story in which human horror is shown. 

Friend Request de Laura Marshall

  • Titre : Friend Request
  • Autrice : Laura Marshall
  • Éditeur : Sphere edition
  • Catégories : Thriller, policier

Friend Request nous embarque dans les dangerosités qu’engendre le réseau social Facebook. Louise Williams a développé sa propre entreprise d’architecture d’intérieur. Elle travaille à domicile et s’occupe seule de son petit garçon de 4 ans, Henry, depuis son divorce. Un jour, elle reçoit une demande d’ami de Maria Weston qui est morte en 1989 et qui l’invite à une réunion d’anciens élèves. Louise s’interroge sur l’identité de la personne qui se cache derrière ce nom. Serait-il possible qu’elle soit en vie ? La mer n’a jamais rendu son corps après tout. Aura-t-elle le courage d’affronter le poids du passé qui la hante ?

Ce thriller démarre sur les chapeaux de roue avec la réception et l’acceptation de la demande d’ami. Toutefois, le déroulement des chapitres qui suivent sont moins palpitants. Des évènements inquiétants se produisent mais on sent bien que c’est lors de la réunion qu’il va seulement se passer un élément clé de l’intrigue qui va bousculer encore plus l’héroïne et qui va augmenter son stress et son inquiétude. A partir de là, j’ai eu du mal à lâcher le bouquin. La fin m’a fait frissonner par l’horreur des révélations.

Les thèmes abordés dans ce livre sont multiples. Les brimades à l’école dues à la division entre les élèves populaires et les autres. L’envie de tout sacrifier pour entre dans la sphère des personnes populaires. La domination et le pouvoir qui donnent l’impression à d’autres de ne pas être coupables de leurs actes. L’impact de son adolescence sur son avenir. Les dangers de Facebook et le voyeurisme. Et l’importance de l’enfant pour une mère.

Louise place Henry au centre de son univers. Elle a du mal à voir la force qu’elle représente en tant que mère célibataire et chef d’entreprise. Elle manque de confiance et elle est imprégnée par l’image idéale de la famille. Au cours du roman, elle puise dans son énergie et sa force cachée pour ne pas laisser ses pulsions pour son ex-mari gagner. J’ai particulièrement apprécié son évolution, sa volonté et sa bravoure.

L’alternance entre 1989 et 2016 nous plonge dans deux époques où tout est différent tout en ayant des points communs. Cette technique permet d’entrer dans le passé de Louise et de relier peu à peu le passé et le présent jusqu’aux révélations finales. Le style de l’autrice est simple et fluide.

En bref, Friend Request est un roman mêlant réalité brute et moralité. Laura Marshall se sert des vices de Facebook pour nous offrir une histoire où la tension règne et dans laquelle l’horreur humaine s’expose.

Ghost in Love de Marc Levy

  • Titre : Ghost in Love
  • Auteur : Marc Levy
  • Éditeur : Robert Laffont/Versilio
  • Catégories : comédie, fantastique, romance

Lorsque j’ai vu pour la première fois Ghost in Love en miniature sur Internet, j’ai d’abord cru que c’était l’édition anglaise d’un précédent livre de Marc Levy. Non en raison du titre (je n’avais pas vu le sous-titre en français en plus) mais pour sa merveilleuse couverture. Si j’apprécie l’auteur, aucune des illustrations que ce soit des éditions originales ou des nouvelles, ne m’ont jamais marquée. D’où mon erreur quand j’ai aperçu la magnifique Ghost in Love.

Ce roman raconte l’histoire rocambolesque de Thomas qui s’envole vers l’autre côté de l’Atlantique pour exaucer le vœu de son père, ou devrais-je dire sa dernière volonté secrète ? En effet, Raymond est décédé il y a 5 ans en emportant avec lui une partie de sa vie cachée. Il demande à Thomas de parcourir des milliers de kilomètres pour mélanger ses cendres à celles de la femme qu’il a profondément aimée, qui vient de mourir et qui n’est pas la mère de Thomas.

Entre faire entrer illégalement les cendres d’un défunt aux USA et infiltrer l’enterrement d’une inconnue, les protagonistes vont traverser et engendrer des situations absurdes et cocasses. Dans cette intrigue, l’écrivain renoue avec les ingrédients magiques qui avaient fait de son premier livre Et si c’était vrai une aventure trépidante, hilarante et touchante. Fantôme, amour, humour s’entremêlent pour offrir un gâteau savoureux sans avoir autant d’impact que son premier best-seller dont il fait ressurgir Lauren et Arthur.

Bien entendu, Marc Levy ne parle pas uniquement d’amour fantomatique. Thomas se fait limite harcelé par son père et sa mère car sa vie de pianiste professionnel et son caractère ne favorise pas une vie de couple ou de famille. De plus, il n’en a pas vraiment envie. Ce portrait de la vieille génération engluée dans l’image d’une vie réussie et accomplie grâce à la naissance de petits-enfants et qui pressent leur progéniture à se caser et procréer, est réaliste. Bien que les femmes en font plus souvent l’objet que les hommes. Autant vous dire que j’ai ressenti de la compassion envers Thomas dans ces moments. 

La famille et les enfants est un thème cher à l’auteur. En dédiant sa comédie fantastique à son père et en lançant dans le prologue : « Dis, Papa, c’est quoi être un père ? », le sujet ne pouvait pas être évité. Si l’intrigue ne finit pas par un happy end à la sauce conte de fées (ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants), les balbutiements d’une romance vont apparaitre pour le pianiste et ne va pas empiéter sur l’objectif principal de l’histoire.

Comme toujours, l’écriture du romancier est fluide et les traits d’humour sont croustillants. Bien que les personnages restent assez sobres, naturels et semblables à ses protagonistes passés, je me suis délectée de ce bouquin bien plus qu’Une fille comme elle que j’avais lu au printemps.

En bref, si Ghost in Love n’égale pas Et si c’était vrai, c’est un plaisir de lire à nouveau un Marc Levy mêlant fantastique, fantôme et humour dans une histoire pleine des situations cocasses autour de l’enterrement et de la mort.